Expositions

 

LES PREMIÈRES VILLES DE L'OUEST

du 30 avril 2016 au 02 AVRIL 2017

premieres villes

À quand remontent les premières villes ? Les Gallo-Romains nous ont laissé Jublains, mais les Gaulois avant eux avaient déjà créé des villes, petites bourgades commerçantes ou capitales de cité. Ces villes gauloises, toutes de bois et de terre, n’ont pratiquement pas laissé de traces. Et pourtant nous sommes loin du village d’Astérix !

En 2009, le site de Moulay était redécouvert. On connaissait depuis longtemps à cet emplacement un petit bourg gaulois de 12 hectares, dont le rempart est encore bien visible dans le village
actuel. Mais des fouilles menées par l’INRAP de 2009 à 2011
nous ont appris qu’il s’agissait en fait d’une ville bien organisée de plus de 130 ha, soit l’une des dix plus grandes de Gaule.

S’appuyant sur cette découverte majeure, l’exposition retrace l’histoire des villes gauloises dans l’ouest de la Gaule (Mayenne et Bretagne). À quoi ressemblaient ces villes ? Comment les Gaulois construisaient-ils leurs maisons ? Connaît-on leurs chefs ? Et comment vivaient ces citadins d’avant les Romains ?

Plus de 180 objets, mais aussi des maquettes, des dessins, des multimédias, vous invitent à entrer dans une ville d’il y a 2200 ans.

> Commander le catalogue

> Lire/Télécharger le dossier de presse

  • Pour les enfants :

Découvertes ludiques en libre accès.
L’exposition attend aussi les enfants ! Des textes adaptés, cartels spécifiques et modules ludiques permettent de comprendre la vie quotidienne à l'époque des Gaulois.

Pour les enfants  accompagnés de leurs parents, un carnet-jeu permet de découvrir l’exposition Les premières villes de l’Ouest. Sur simple demande à l’accueil du musée, ce carnet est gratuit . Jusqu’au 2 avril 2017.

> Voir le livret

  • À NOTER : Durant tout le mois d'avril, la première aile du musée ne sera pas accessible aux visiteurs. L'équipe du musée procédera au démontage de l'exposition temporaire pour remonter l'exposition permanente. Veuillez nous excuser à l'avance du désagrément occasionné.  
  • Il n'y aura pas d'autre exposition temporaire en 2017.
 

 

 

 

 

À LA UNE

img animation

Programme

programme home

NEWSLETTER